Mentor – Lee Matthew Goldberg

Dans son roman Mentor Lee Matthew Goldberg nous raconte l’histoire de Kyle Broder, jeune éditeur à succès, et de son ancien mentor, William Lansing, qui a écrit un livre racontant avec (trop de) détails la torture et le meurtre d’une jeune femme…

 
Mentor – Lee Matthew Goldberg

Mentor : résumé

Kyle Broder est un jeune éditeur à succès dans une grande maison d’édition new-yorkaise. Lorsque son ancien professeur à Bentley et mentor William Lansing entend parler de lui dans la presse, il décide de le contacter et lui soumettre son manuscrit, sur lequel il travaille depuis 10 ans. Kyle accepte, par respect devoir envers son ancien professeur qui l’a beaucoup aidé dans une période bien sombre de sa jeunesse lorsqu’il étudiait à Bentley. Le roman de William Lansing s’intitule Devil’s Hopyard et raconte de manière bien trop crédible la torture et le meurtre d’une jeune femme par un homme plus âgé qu’elle, le tout dans un style catastrophique. Kyle ne veut pas (ne peut pas) publier ce roman. William, blessé dans son égo, décide, pour se venger, de détruire la vie de son ancien protégé.

Mentor, Lee Matthew Goldberg, Hugo Poche, paru le 4 juin 2020, 460 pages, 7,60€. En vente sur Fnac, Cultura, Decitre.

L’auteur : Lee Matthew Goldberg

Lee Matthew Goldberg est auteur et enseignant. Il est titulaire d’un MFA obtenu à The New School. Et vit à New-York.

Notre avis

Le roman commence bien. On découvre les personnages, qui ont l’air tout à fait normaux. Et on a envie de découvrir ce qui se cache sous le vernis…

Puis on s’ennuie et on se désintéresse totalement du récit.

J’ai rapidement détesté tout le monde dans ce roman. Dommage pour un récit qui repose justement sur les relations entre les personnages, notamment celle d’un jeune avec son ancien mentor…

La femme de William semble être plus débile qu’amoureuse (ne rien vouloir connaître de son mari à ce point, c’est de la débilité, pas de l’amour). La petite-amie de Kyle est une insupportable pimbêche (elle « punit » son petit-ami tant qu’il ne lui présente pas des excuses pour avoir été bouleversé par le retour de son prof et son roman très étrange ; pour qui se prend-elle ?). Le couple qu’ils formant elle et Kyle est pathétique. Kyle lui-même ne semble pas avoir une forte personnalité, je ne m’y suis donc pas attachée du tout. Et William a l’air d’être un sociopathe sadique qui agit mal uniquement pour que le lecteur puisse lire quelques lignes écœurantes. On n’y croit pas.

Et aussi tous les personnages ont une fâcheuse tendance à beaucoup boire d’alcool. Triste.

Le final n’est pas palpitant, aucune surprise, on voit venir la fin de loin.

Bref, je ne recommande pas cette lecture !

Si vous aimez les histoires de personnages comme vous et moi qui cachent de lourds secrets, je vous recommande les romans de Liane Moriarty Petits secrets, grands mensonges ou bien Un peu, beaucoup, à la folie, par exemple. Si vous voulez lire l’histoire (vraie et bien différente) d’un mentor qui a influencé une femme (en bien), je vous recommande de lire Good Morning, Mr Mandela de Zelda la Grange.
 

Vous avez lu Mentor de Lee Matthew Goldberg ? L’avez aimé ou pas aimé ? Partagez votre avis avec nous en commentaire sous cet article.