10 (bons) conseils pour des soldes écoresponsables

Parce que faire les soldes peut rester un petit plaisir, qu’ils offrent la possibilité de faire des bonnes affaires et parce qu’on n’est pas obligé de renoncer à toute consommation pour être écolo… Voici 10 (bons) conseils pour des soldes écoresponsables.

Les soldes sont un petit événement, deux fois par an (une fois en hiver et une fois en été). Moins impressionnants que les aurores boréales, mais plus faciles d’accès (je m’interroge encore sur la pertinence de ma comparaison). Mais les soldes sont aussi un peu un symbole de notre surconsommation : petits prix, achats nombreux, parfois impulsifs, bousculades dans les rayons… Peut-on faire les soldes en étant écolo ? Oui ! Voici comment craquer pour les soldes écoresponsables…

1. Établir une shopping list pour des soldes écoresponsables

La shopping list est l’indispensable des soldes, à fortiori des soldes écoresponsables. Sur votre liste de courses écolo, inscrivez ce dont vous avez besoin (ou très, très envie) uniquement. Et en quantité raisonnable.

Mauvaise shopping list : « – des tops – des bas – des robes aussi ». Bonne shopping list : – une doudoune – une robe longue de soirée – 5 culottes ». Vous avez compris l’idée : plus votre liste est précise, moins vous vous disperserez au moment d’effectuer vos achats, donc plus votre shopping soldes sera écolo.

2. Un objet acheté, un objet donné ou vendu

Chiche ! Et si, à chaque nouvel objet que l’on achetait on en donnait ou vendait un que nous possédons ?

Pourquoi cela ? Pour ne pas encombrer nos intérieurs, pour ne pas accumuler des objets, parce qu’on a déjà tous chez nous des tas d’objets (pas toujours utiles ni utilisés). Et parce qu’en vendant un objet on gagne un petit peu d’argent, qui rembourse une partie du nouvel achat.

Cette méthode un peu radicale peut-être permet de ne pas encombrer son intérieur ni son esprit. Et fait réfléchir avant chaque nouvel achat : le nouvel objet convoité me convient-il plus que l’un de mes objets dont il va falloir me séparer ? À tester !

3. Soldes écoresponsables dans les boutiques de seconde main

Les boutiques de seconde main peuvent elles-aussi proposer de soldes green. Des soldes sur des produits déjà remisés car ils ne sont pas neufs peuvent être vraiment intéressants.

Acheter de seconde main c’est réduire l’empreinte écologique de son shopping par rapport à de achats de produits neufs (pas de matière première ni d’énergie utilisées pour fabriquer un nouvel objet, pas de transport…). C’est également réaliser des économies d’argent substantielles. Et c’est, aussi, se composer un dressing ou une déco originaux et personnalisés, avec des pièces originales.

Bref, miser sur la seconde main est écologique et économique. Hors soldes et pendant les soldes.

4. Établir un budget maximum et s’y tenir

Tout comme rédiger une shopping list permet de ne pas acheter trop de choses ni des choses inutiles si on se tient à sa liste, établir un budget maximum à ne pas dépasser (et s’y tenir) permet de limiter ses achats et donc de faire des soldes écologiques.

Prévoyez donc un budget en fonction de ce dont vous avez besoin, de vos moyens financiers bien sûr, et respectez-le !

5. Acheter soldé et local (ou de pas trop loin)

Lire les étiquettes de chaque objet, vêtement, meuble, jouet ou bien aliment que l’on achète permet de faire des choix écoresponsables.

Privilégier les produits fabriqués en France ou en Europe (plutôt que ceux fabriqués en Asie, par exemple) est écoresponsable. Parce que les produits locaux ou presque voyagent moins pour arriver jusqu’à nous que les produits fabriqués à l’autre bout du mode et donc émettent moins de CO2. Parce que les normes de fabrication françaises sont plus faciles à contrôler sur des objets fabriqués en France qu’en Asie. Parce que acheter du made in France permet de conserver des emplois dans le pays.

Donc, pour faire des soldes écoresponsables – et faire des achats écoresponsables même en dehors des périodes de soldes, il est important de lire les étiquettes afin de bien consommer.

6. Choisir des matériaux naturels

Pour les jouets, préférez le bois au plastique. Pour les vêtements et les textiles de maison, préférez les matières naturelles (coton, laine, lin, chanvre, cuir…) aux matières synthétiques (acrylique, polyester…) fabriquées à base de plastique et de produits chimiques. Pour les meubles, préférez le bois au plastique…

Pensez également aux matériaux recyclés (coton recyclé, plastique recyclé…) et aux nouveaux matériaux (cuir de poisson, lyocell…).

Bref, soldes ou pas, se tourner vers des matériaux naturels et sains est important, pour des soldes écoresponsables et pour conserver un environnement sain.

7. Choisir des produits qualitatifs pour des soldes écologiques

Ce conseil est valable pendant les soldes et en dehors des périodes de soldes également, bien sûr (comme d’autres conseils de cette liste). Choisir des produits qualitatifs plutôt que des babioles à quelques euros c’est s’assurer d’acheter des produits sains (sans ou avec moins de produits chimiques nocifs) et durables (qui ne vont donc a priori pas se casser/déchirer dans les jours suivant l’achat).

Comment choisir des produits qualitatifs ? En lisant les étiquettes là encore : préférez des matériaux solides (inox plutôt que plastique, bois…), un lieu de fabrication proche (France ou Europe – où il est plus facile de contrôler le respect des normes de sécurité…), des produits labellisés (Oeko-Tex®, AB…).

8. Faire les soldes (écolos) une ou deux fois mais pas plus

Il est évident que faire du shopping pendant les soldes tous les jours depuis son smartphone ou sa tablette incite à acheter beaucoup. Beaucoup trop.

Choisissez une journée ou deux pour faire les soldes. Et c’est tout. Avec votre shopping list en main et un œil aiguisé porté sur les étiquettes, les soldes seront écoresponsables.

Encore plus écoresponsable ? Ne pas faire les soldes du tout, si on n’a besoin de rien, que le budget ne le permet pas, si on ne trouve pas ce que l’on cherche… On pourra se faire plaisir lors des prochains soldes (car les soldes reviennent chaque année, deux fois par an, il n’y a pas à s’inquiéter de cela). C’est toujours bon à rappeler : non, les soldes ne sont pas obligatoires.

9. Trier et ranger avant de se rendre dans les boutiques

Indispensable étape avant de faire du shopping, soldes écoresponsables ou hors soldes : trier et ranger ses affaires (si ce n’est pas déjà fait).

Avec un dressing parfaitement organisé, on sait ce qu’on possède et ce qui nous manque éventuellement. On n’achète donc pas de pièces en double et les pièces qu’on achètera seront assorties à celles que l’on a déjà. Avec des placards, tiroirs et un intérieur de manière générale bien rangé, on voit tous les objets que l’on détient et on achète ainsi uniquement ce dont on a vraiment besoin.

10. Réfléchir avant d’acheter

Pour des soldes écologiques, au moment de l’achat, on se pose des questions avant de passer en caisse : est-ce que cet objet est qualitatif ? Est-il (au moins un peu) écoresponsable ? Ai-je un objet qui pourrait avoir la même fonction ou qui est ressemblant/identique ? Ai-je besoin de cet objet ? À quoi va-t-il servir/avec quoi vais-je le porter ? Est-ce que cet objet me plaît vraiment (ou est-ce que je risque de m’en lasser très vite) ?

Si l’objet convoité coche toutes les cases de ce petit questionnaire, alors vous pouvez l’acheter ! Sinon, renoncez. Ne pas acheter peut être aussi (voire plus ?) satisfaisant qu’acheter lorsqu’on prend une bonne décision, réfléchie et écoresponsable.

Rédigé par

Marie-Aube

Rédactrice web et print indépendante depuis plus de 10 ans, auteure et blogueuse, passionnée par l’écriture. So What ? est mon blog, engagé, féminin, créatif, drôle et sérieux.